Japan Pink Inc. Rotating Header Image

Samedi 19 nov. : des love doll pour remplacer les prostituées ?

Samedi 19 novembre, à 17h30, je ferai une conférence avec projection sur le mythe de la poupée (ou du robot sexuel) comme substitut « idéal » : grâce à elle, il n’y aura plus  d’ »exploitation de la femme » (sic), pensent certains. Grâce elle, les sadiques et les pédophiles pourront se décharger de leurs pulsions… Mais ces voeux pieux ne passent pas l’épreuve de la réalité.

PITCH : Il existe au Japon une industrie de love doll, des poupées articulées grandeur nature conçues pour servir de partenaires sexuelles et/ou sentimentales. Les plus populaires d’entre elles se présentent sous la forme ambiguë de jeunes filles immatures.  Quelle logique préside à leur usage ? Qui les achète et pourquoi ?  En étudiant la façon dont ces love doll sont fabriquées, vendues puis appropriées, j’aimerais dégager quelques caractéristiques de la culture érotique japonaise contemporaine et la mettre en perspective avec la façon dont, en Occident, nous envisageons le rapport aux individus non réels.

Librairie LE RAMEAU D’OR : 17 Boulevard Georges-Favon – 1204 Genève – Suisse. (Tél. 022 310 2633
Samedi 19 novembre, à 17h30 : rencontre / conférence avec Agnès Giard sur le thème « des poupées pour remplacer l’humain »

Leave a Reply