Japan Pink Inc. Rotating Header Image

Vendredi 6 avril : les prothèses « pour le coeur » au Japon

Le 6 avril 2018, je parlerai de cette « petite copine en 4D » surnommée Puccho-aan qui donne à manger des friandises (des bonbons Puccho) dans le cadre d’une journée de séminaire organisée par les laboratoires EVS (Lyon), LADEC (Lyon), DynamE (Strasbourg), la Faculté de Biologie et de Médecine de Lausanne, le CETCOPRA (Sorbonne), le Litt&Arts (Grenoble), l’ENS de Lyon et l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (Univ. Pierre et Marie Curie) au Musée Confluences de Lyon sur le thème « Du proche au lointain : les horizons prothétiques contemporains ».

Mon intervention, à 15h15, s’intitule : « Love doll au Japon : une prothèse de couple pour célibataire ?”. J’y parlerai des poupées, mais aussi de toutes ces paumes, mains et bras en pièces détachées, vendus sous des formes parfois ahurissantes sur le marché des hommes et des femmes qui se sentent seul.e.s, en mettant au jour l’aspect rituel des pratiques organisées autour de ces objets.

Vendredi 6 avril 2018 – 9h-17h
Musée des Confluences – Lyon (Petit auditorium), entrée gratuite.
Argumentaire : L’enjeu de cette journée sera tout autant d’envisager les usages thérapeutiques et palliatifs des technologies d’assistance au corps appliqués à des situations concrètes de handicap que d’interroger, au travers de nouveaux  usages de multiples prothèses, le champ métaphorique que déploient les imaginaires prothétiques contemporains.
Programme détaillé ici.

Leave a Reply