Japan Pink Inc. Rotating Header Image

Vendredi 18 mai: A quoi servent les femmes objets?

Vendredi 18 mai 2018, entre 10h et midi, je fais une intervention intitulée « Love doll japonaises et normes de genre : à quoi servent les femmes objets ? » à l’Université de Paris 3 (Censier) dans le cadre du séminaire Performances culturelles du genre organisé par le THALIM.

Organisateurs : Anne Castaing, Fanny Lignon, Mehdi Derfoufi (UNIL/ICAV), Tiziana Leucci (CNRS/CEIAS), Gianfranco Rebucini (IIAC/LAIOS/EHESS)

Résumé : Au Japon, lseminaire_performances_culturelles_du_genre_2017_2018-1es plus populaires des love doll se présentent sous la forme ambiguë de beautés immatures aux traits puérils et aux expressions stupides. Peut-on lire cette mise en scène comme une forme de nostalgie pour un idéal de femme soumise et docile ? En étudiant la façon dont ces love doll sont fabriquées, vendues puis appropriées, j’aimerais dégager quelques caractéristiques des transformations sociales dont ces produits contribuent à révéler les dynamiques.

Lieu : Université Sorbonne Nouvelle
13 rue de Santeuil, 75005 Paris – Salle D19
Entrée libre

Leave a Reply