Japan Pink Inc. Rotating Header Image

Kazuo Ishiguro et l’amour augmentée

« L’amour c’est fini. Maintenant que des humains épousent des logiciels… » Christophe Bourseiller excelle à jouer les désabusés. Il parle donc des amours augmentées dans sa chronique RTL du 26 septembre sur un ton faussement morose, rapprochant de façon flatteuse le dernier numéro de Terrain (intitulé « Amours Augmentées ») et le dernier roman de Kazuo Ishiguro (Klara et le soleil) qui parle de relations avec une intelligence artificielle.

L’Express consacre aussi (sous la plume de Sébastien Julian) un article au numéro, mettant en valeur ce fait que « l’objectophilie » devient de plus en plus visible dans les médias. Pas un mois ne passe, désormais, sans qu’une nouvelle ne tombe – classée “insolite” – concernant le mariage d’un humain avec, au choix, un chandelier, un avion, un fantôme de pirate hawaïen, une valise ou un cendrier.

Dans Le Monde, Maïa Mazaurette classe le numéro 75 de Terrain parmi les lectures conseillées de la rentrée, affirmant avec ferveur qu’elle se sent « émerveillée par notre capacité collective à aimer« .

Leave a Reply