Japan Pink Inc. Rotating Header Image

8 février, conférence : Love Doll, des femmes objets?

A l’INALCO, dans le cadre du séminaire « Sciences sociales du Japon contemporain » (organisé par Aline Henninger et Arnaud Grivaud), spécifiquement consacré –pour le deuxième semestre– aux questions de genre, je faisais une conférence consacrée à l’apparence enfantine, voire infantile, immature et vulnérable des love doll.

A priori, il n’y a aucune raison de penser que les poupées soient autre chose que des potiches en silicone, favorisant dans l’imaginaire la mainmise des hommes sur le corps et sur le destin des femmes. Faut-il y voir une forme de misogynie ?

Capture d’écran 2018-02-10 à 13.43.28

Leave a Reply