Japan Pink Inc. Rotating Header Image

Jeudi 22 mars : conférence à Genève sur les « bien-aimé(e)s numériques »

La prestigieuse Association Suisse-Japon, fondée en 1975, m’invite à faire une conférence le jeudi 22 mars, à 19h, sur le thème des simulacres affectifs (boyfriend virtuel, épouse holographique, partenaire pour écran tactile) qui se multiplient au Japon.
« Créés principalement à l’attention des célibataires, ces simulacres au succès croissant présentent la caractéristique d’anticiper les futures tendances lourdes de la société japonaise : ils ciblent les besoins d’une catégorie montante de la population, celle des personnes qui vivent seules (o-hitori-sama). D’après les dernières statistiques de l’Institut National de la Population (IPSS), sur les 18 millions de Japonais ayant la trentaine, 38% sont célibataires, soit 6,9 millions. Leur nombre ne cesse d’augmenter. La demande est donc forte. Reste à savoir ce que cachent ces stratégies de consommation qui consistent, pour des millions de célibataires, à tomber amoureux(se) d’une personne qui n’existe pas… De quelles dynamiques sociales – ou de quelles “stratégies fatales” – ces simulacres se font-ils les chambres d’écho ? »

« Koibito numérique : le boom des simulacres amoureux au Japon »
Maison Dufour : rue des Contamines 9A, 1206 Genève.

Leave a Reply