Japan Pink Inc. Rotating Header Image

Terrain n°75, enfin en librairie !

Ca y est, le numéro AMOURS AUGMENTÉES de la revue d’anthropologie Terrain sur le thème des liaisons interdites (avec des non-humains) vient de sortir en librairie. C’était un gros travail de coordination, réalisé avec l’aide de Christine Jungen et d’Emmanuel Grimaud.

75_amours_augmentees_couv

PRESENTATION DU NUMERO – Les raisons qui poussent tant de gens, ici ou ailleurs, à nouer des relations privilégiées avec des non-humains, jusqu’à leur donner l’apparence de la plus parfaite félicité conjugale, restent encore mal comprises. C’est à ces formes limites d’attachement que ce dossier est consacré. Les amours entre humains et non-humains seront abordées comme des manières d’augmenter les choses qui nous entourent en y superposant des zones érogènes ou des points de contact. Explorant une dimension jusqu’ici peu étudiée du « rapport » aux objets – le rapport amoureux -, ce numéro décrypte les scénarios qui permettent aux humains d’avoir des liaisons avec toutes sortes de partenaires : squelette, orgue, arbre, voiture, chatbot ou bonhomme en massepain…

SOMMAIRE

INTRODUCTION Peut-on s’éprendre de tout ? Formes limites du lien amoureux. Agnès Giard

ARTICLES
« Cette bagnole m’a donné deux grandes joies ! » Essai d’auto-anthropologie. Pierre Lemonnier
Éloge de l’herbe folle. Les défis de la phytophilie (xve-xviiie siècles). Dominique Brancher
Amours, délices et orgues : La mécanique du désir. Marie Baltazar
De sucre et d’ivoire. Se fabriquer un conjoint sur mesure dans les contes populaires de l’Italie du sud. Federica Tamarozzi

RÉCITS
Post update blues. Pourquoi mon amie est-elle devenue si robotique ? Clotilde Chevet
Leurres à ombres-doubles. Attirer la chance en amour en pays gouro. Claudie Haxaire

PORTFOLIOS
L’érotisme végétal au féminin. Corps à corps avec une nature érotisée. Camille Koskas
Rire face à la mort. Étreintes liminales dans la culture visuelle mochica. Steve Bourget

ENTRETIEN
Extension du domaine de l’amour. L’encadrement psychopathologique des attachements. Entretien avec Julie Mazaleigue-Labaste

MUSÉO
Amants aquatiques. La spirale interprétative d’un pendentif mississippien. Benjamin Balloy

Leave a Reply